L'ostéopathie crânio-sacrée et fonctionnelle : une vague dans notre corps

Les patients, sur lesquels l'ostéopathe pratique l'approche cranio-sacré (crâne-sacrum) et fonctionnelle (tissus conjonctifs du corps comprenants les muscles et les organes) sont souvent surpris et interrogatifs par cette méthode qui, au premier abord, ressemble à une simple apposition de mains, mais qui est en fait un véritable test diagnostique et un traitement très précis et minutieux, qui donne des résultats probants, en complément ou non d'un traitement structurel et viscéral.

Donc, je trouvais essentiel d'amener quelques explications sur un traitement que le thérapeute ne peut pas toujours expliquer en quelques minutes au patient.

 

  Pour mieux comprendre son mécanisme :

Il faut savoir qu'une fine pulsation rythmique, un peu plus lente que le rythme respiratoire, parcoure la colonne vertébrale du crâne au sacrum mais également dans tout le corps. On a longtemps attribué celà à la fluctution du liquide céphalo-rachidien qui parcoure la moelle épinière. Cependant, suites à des récentes recherches, on a découvert que l'amplitude et la force des mouvements du LCR (liquide céphalo-rachidien) ne correspondait pas à ce que le therapeute ressentait sous sa main. Le mouvement ressenti ressemble à celui de la respiration mais perdure si le patient est en apnée... Donc, il persiste une énigme quand à l'origine de cette pulsation, qui est similaire à celui de la formation des vagues dans l'océan, c'est à dire dépendant de plusieurs facteurs (comme l'influence de la lune et des astres, ainsi que la force du vent qui induisent les vagues en mer). Il faut savoir que le corps est constitué en grande partie d'eau (65 à 70 %) et donc comme l'océan, cette eau subit une onde de déplacement sous l'influence de la respiration, du pouls cardiaque, de la pulsation du cerveau et du liquide céphalo-rachidien, et de toute évidence est également influencé, voir induit, par l'oscillation de l'onde propre à chaque cellule (que j'expliquerai plus en détail lors d'un prochain article sur la médecine quantique). Ce flux est freiné sur son passage par la mauvaise conductibilité liée à la mémoire des traumaismes subis dans le corps tout au long de la vie, par un état de stress qui contracte les tissus et diminue la capacité respiratoire, par une mauvaise composition du liquide intra et extra-cellulaire lié à une mauvaise alimentation ou à une mauvaise assimilation.

 

Comment fonctionne la correction ?

Cette approche agit sur les mouvements rythmiques liquidiens qui sont transmis et donc ressentis dans tout le corps. En percevant les mouvements pulsés du crâne, du sacrum et de chaque structure testée en fonction des symptômes et de l'histoire du patient, le thérapeute ressent l'amplitude, la force et le rythme de chaque pièce mais aussi l'interaction entre chacune d'elles et au final détecte les obstacles et les asymétries, fournissant de précieuses informations quand à l'harmonie de l'ensemble du corps du patient. En cherchant à délier les restrictions et favoriser la symétrie, l'amplitude et la qualité des mouvements ondulants de ces membranes, le thérapeute soutien la tendance innée du corps à s’autoréguler, ce qui facilite la guérison et permet de soulager les douleurs physiques, aigues ou chroniques. Elle agit également sur les mémoires cellulaires et les émotions emmagasinées dans le corps en favorisant leur libération.

Basée sur des mouvements légers donc indolores, la méthode donne des résultats étonnants chez les patients présentant un traumatisme crânio-cervical suite à un accident,des migraines, des troubles du sommeil ou des douleurs aussi bien aiguës que chroniques, ou tout simplement en contrôle post-natal chez le nourrisson et l'enfant.

 

Le but de la thérapie cranio-sacrée et fonctionnelle :

L'ostéopathe recherche toujours à dissiper les tensions et les blocages afin que le flux hydrique soit correctement perçu et retransmis dans toutes les régions du corps et tous les tissus sans entrave et à un rythme, une force et à une amplitude optimale. Le traitement agit aussi bien sur les os du crâne et leur suture, que sur les méninges, sur le système circulatoire , sur le système nerveux centrale, et sur tous les tissus du corps tels que le tissu conjonctif, les muscles et leur tendon, les ligaments, les viscères. Bref, tout ce qui contient de l'eau dans l'organisme, c'est à dire tout !

 

Comment se déroule le traitement ?

Le thérapeute pratique des prises spéciales du crâne, de la colonne vertébrale, du sacrum, du tronc ou des extrémités, qu’il détend, assouplie et relance par des mouvements légers de traction ou par une induction à la diffusion, à la propagation des fluides hydriques d'un endroit à l'autre de notre corps. 

Le thérapeute agit parallèlement sur plusieurs systèmes : membraneux, liquidien, osseux, conjonctif et nerveux.

Cela permet au système de retrouver une mobilité optimale, et au liquide extracellualire, de circuler plus librement et sans engorgement dans les espaces qu’il occupe, en particulier dans le système nerveux central, et de retrouver ainsi toutes ses fonctions.

  Les mouvements pratiqués par l'ostéopathe sont à peine perceptibles. Cependant le patient ressent toujours une profonde détente pendant le traitement et s'endort assez souvent ! Il perçoit également très souvent une sensation de chaleur et de circulation d'énergie qui se propage à distance du point de traitement. Après la consultation, l'équilibre, la symétrie et donc l'harmonie retrouvée au sein des différents tissus du corps, l'organisme va pouvoir intègrer toutes les nouvelles informations, et retrouver toutes ses capacités pour se réguler de lui-même ce qui stimule sa vitalité. Les jours qui suivent la séance, la plupart des patients témoignent d'une profonde et salutaire fatigue qui les oblige souvent à s'endormir plus tôt le soir et se reveiller plus tard le matin, donc il faut prévoir cette éventualité et éviter de faire une telle séance en période de grande activité. 

Et il arrive également en fonction du patient, que la technique puisse déboucher sur une libération somato-émotionnelle ou sur un état de conscience modifié, du moins le temps de la consultation.

 

A qui s'adresse le traitement cranio-sacré ?

Ce traitement est particulièrement bénéfique après un accident ou lors de maladies de l’appareil locomoteur tels qu’un traumatisme crânio-cervical, des problèmes musculaires ou articulaires, des perturbations du système lymphatique, immunitaire ou hormonal ou des troubles du sommeil, mais aussi dans des situations éprouvantes de la vie ou des états de stress et d’épuisement.

Les problèmes statiques, visuels ou auditifs, les allergies et l’asthme sont également sur la liste des indications.

La thérapie Crânio-sacrée est également indiquée chez les enfants souffrant de troubles du développement, d’hyperactivité, de dyslexie ou de difficultés d’apprentissage.

Chez le nourrisson:

La thérapie crânio-sacrée est tres bénéfique pour les bébés :

En prévention et contrôle après un accouchement difficile, notamment si le bébé pleure anormalement, souffre de coliques, de régurgitations, présente des problèmes de développement, des troubles ORL, ou lors de trouble du déficit d’attention et d'hyperactivité.

L'approche fonctionnelle est également bénéfique chez les personnes agées souffrant d'arthose et présentant de l'ostéoporose, et chez qui les manipulations sont contre-indiquées.

 

Pour conclure, je dirai que l'ostéopathie fonctionnelle et cranio-sacrée est une approche qui pourrait presque se suffire à elle-même car elle agit vraiment en profondeur des tissus et n'est absolument pas traumatisante donc ne présente pas de contre-indications, ni de limite d'âge.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Duclos (samedi, 27 janvier 2018)

    Bjr
    J ai eu l occasion de faire une séance qui m a énormément fait du bien ai niveau des (BC) bouffées de chaleur
    Une deuxième est à venir
    C tout simplement magique
    Je conseille fortement cette pratique
    douce et très efficace
    Bien à vous
    Nathalie

  • #2

    Kuszowski Denis (samedi, 24 mars 2018 21:19)

    Bonjour !
    Merci beaucoup !
    Merci pour ces informations, et merci pour le temps que vous avez utilisé à créer ce "lieu de réponse" sur l’ostéopathie cranio-sacrée
    Merci !!
    Denis

  • #3

    Helene (mardi, 24 avril 2018 15:28)

    J ai été pour la première fois à ce traitement, je suis revenue vraiment ravie. C est très soulageant pour tout le corps.
    Le travail de mon ostéopathe m est pas terminé, mais déjà, je ressens une grande baisse de la douleur et un regain de circulation de l énergie.
    Dis, beau cadeau !

  • #4

    Claire delo (mercredi, 01 août 2018 17:48)

    Bonjour, pouvez vous me donner une ou plusieurs adresse d'ostéopathe qui le pratique dans le Vaucluse, le gard ou les bouches du rhone ? Merci Claire

  • #5

    Mainguet Isabelle (mercredi, 01 août 2018 21:42)

    Merci à tous pour vos commentaires et partage d'expérience. Désolée Claire, je ne connais pas d'ostéopathe dans ces régions mais beaucoup partiquent l'appriche cranio sacré, donc vous devriez trouver soit par le bouche à oreille, soit en visitant le site des ostéopathes de votre région. Prenez bien soin de vous
    Isabelle